Nuits de Chine, nuits câlines...

Publié le par Den Xiao Ping

J’ai lu sur le blog de ma compatriote, co-exilée volontaire (à Hong Kong), Alexia qu’elle disait que les mecs recherchaient les Asiatiques car elles sont exotiques. C’est vrai ! Tout autant que n’importe quelle autre fille d’une nationalité différente de la sienne.

 

Bon, il faut pas se mentir, c’est vrai que les Asiatiques ont la côte, mais n’est-ce pas vrai aussi des Italiennes, Brésiliennes, Africaines, et autres beautés non Hexagonales ? N’est-il pas vrai que nous craquons pour ce petit accent si joli quand elles nous parlent ?

 

 

Je crois aussi que nous recherchons tous des expériences différentes. Quoi de plus naturel alors que de faire le coq  gaulois devant une jolie poule d’outre frontière ! Mais pourquoi diable les Asiatiques en particulier ? Disons que la mythologie des vieux voyageurs et autres écumeurs des mers du 19ème siècle, la mentalité colonialiste latente sont pour beaucoup dans l’émulation de ce fantasme de la femme soumise et servile, de la geisha des estampes japonaises, experte en plaisirs que le puritanisme victorien de l’époque réprouvait.

 

 

La réalité est tout autre ! Il n’y a fondamentalement pas de différences avec la Gisèle Planchu qui habite en face de chez toi. Disons aussi que culturellement parlant, il est extrêmement déplacé et malpoli de hausser le ton, en public qui plus est, en Asie en général, au Japon en particulier. Les mégères latines s’arrachant les cheveux ou hurlant après leur homme n’existent tout bonnement pas.

 

Là où l’occidentale va ouvrir sa gueule et faire péter l’abcès, l’asiatique travaille en douceur et sur le temps. C’est le taoïsme au quotidien. « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » (La Fontaine était-il bouddhiste ?).

 

Regarde la nature ! Le feu détruit et ravage en surface, alors que le vent et l’eau érodent doucement. Après la tempête, tout redevient comme avant alors que l’érosion laisse une marque indélébile.

 

 

Vivre une relation biculturelle au quotidien, c’est découvrir et accepter ses différences. Ne pas imposer sa vision des choses à l’autre. Donner sans rien attendre en retour. Ce n’est pas évident ni facile tout le temps, beaucoup de relations ne perdurent pas, l’homme penaud découvre une compagne différente de celle qu’il croyait avoir.

 

 

Comme partout au monde, l’Amour ça s’apprend au jour le jour. La passion des débuts laisse place petit à petit à une grande tendresse et à une amitié plus forte que tout.

 

Ce que je trouve très positif dans tout cela c’est qu’il y a de plus en plus de mariages mixtes Femme occidentale avec Homme Asiatique. Là aussi, les différences culturelles sont bénéfiques aux deux tourtereaux et à leur entourage également, car beau-papa et belle-maman arrêtent de nous les briser quand ils voient que la relation dure !

 

 

Moralité : cesse de te demander ce qu’elle peut faire pour toi (c’est valable aussi au masculin !) mais plutôt ce que tu peux faire pour elle, sans rien attendre en retour. Comme ça, juste pour le plaisir de faire plaisir.

 

 

A Tchao !

Publié dans nipponeries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khong Co Ai 20/07/2005 06:40

Sinon pour info, le staff avec qui je travaille, passe son temps a telecharger les films porno sur internet entre 2 pauses, et ne leurs faites surout pas regarder un film avec des asiatiques, ils s'en foutent royalement. Et devant une belle blanche ou meme a peine un peu mignone, ils se sentent tout miel... comme quoi...
Au fait ouais les asiat sont mignones mais franchement pas ou tres peu de formes et avec le temps ca me travaille enormement!!!:-) MDR... je veux des formes!!!!

Khong Co Ai 20/07/2005 06:34

Desole je suis en retard...
Je pense que nous sommes tt simplement la generation "Benetton" celle qui veut le melange moeurs, genre, couleurs, mode... Celle qui veut voyager surtout.
On veut le changement, tout simplement. Ou peut etre passer a autre chose.
Plus simplement, quand on a mange des "french fries" pendant toute son ado. on a envie de "bouffer" du riz ou autre... Et noublions pas que nous sommes surtout la generation du clud Dorothee (MDR) on a bouffer du manga qd on etait gosse. Enfin je sais pas pour vous, mais moi si!
Et puis apres avoir trimballer ma face dans quelque pays, j' arrive au point que la difference de culture est une cuisine metissee qui peut vite mener au divorce... Les ststs de l' Ambassade de FR au Vietnam sont catastrophiques pour les marriages mixtes, plus de 80% des couples divorces apres 5 ans de marriage. Je ne pense pas que cela soit le cas au Japon.
Enfin restons posistifs.
Amis gastronomes bonsoir!

gotikgirl 11/07/2005 05:28

trés joli article
bel etat d esprit ...
bonne continuation nico... je dois te laisser parce qu il faut que j observe mon mental agir!!!

Alexia 08/07/2005 07:10

Si j'habitais dans un pays ou on idealisait les occidentales , je vous dirais la meme c hose... Mais etant dans la position de la femme pas dutout regardee (enfin si quand meme tjrs loin derriere l'asiat') je peux vous dire que je preferais vous entendre dire : Rien ne vaut une belle francaise, intelligente, comprehensive, sexy, qui peut travailler et vous faire a manger en meme tps, sans pour autant etre soumise... Elle parle la meme langue que vous, pas de choque culturel et en plus elle vous fait marrer ! Bref que du bonheur quand on est case avec une francaise...

berk, c'est vraiment pas ce que je pense en plus...

mon amoureux est francais, alsacien de parents italien, pas de choque culturel, mais alors son cote machiste a 2 balles, faudrait qu'il arrete...et son accent alsacien, au secours...

Flying saucer 23/06/2005 13:30

Effectivement !

LOL