Chauve qui peut !

Publié le par Nicolas

Dans ma série des descriptions des personnages typiques de Tokyo j'avais omis ceux là...Non pas qu'ils soient très nombreux, mais ils sont tellements voyants que je ne peux pas les passer sous silence ! Qui ? Les dégarnis du sommet, les boules de billard, crânes d'oeuf et consort, bref: les chauves !

Historiquement, c'est un phénomène assez "naturel" au Japon; je te rappelle quand même que jusque dans les années 1850-60, la coupe de cheveux officielle c'était la coupe samurai: bien rasé au milieu, les cheveux longs ramenés en une couette gominée à fond et que l'on se "colle" au milieu du crâne (t'as qu'à regarder le film de Tom Cruise si tu comprends pas !). Donc, le crâne dégarni, ils connaissaient bien sauf qu'il a fallu que les oneagains arrivent pour foutre la merde...encore eux ! Soudain, il a été décidé qu'il fallait s'occidentaliser, et que les signes extérieurs de nipponeries étaient prohibés. Fini la couette sur le devant façon rockabillie, maintenant on est sérieux, on se fait pousser les couettes sur le côté façon favoris (très en vogue à la fin du 19ème siècle).

Et nous voici donc, plus d'un siècle après avec des pauvres types complètement traumatisés lorsqu'ils se dégarnissent...Ceux qui sont contents par contre ce sont tous les marchands de postiches. Inouï le nombre de publicités ventant les mérites de telle ou telle perruque ou implant ! Et ils font du chiffre !!!

C'est en fait là que ça devient marrant. Plutôt que se faire une raison et de combattre le mal par le mal en se coupant le reste de cheveux super court, voire en se rasant complètement, non! ils essayent de camoufler ça de plein de façon différentes:

1) Le Code-barre: Lui, il a encore du poil sur le caillou, en tout cas sur les côtés, et il fait juste passer au travers du crâne, les quelques poils qu'il s'est donné tant de peine à faire pousser pour atteindre la longueur nécessaire, donnant l'illusion, vu du dessus, qu'il s'est collé une étiquette de prix sur le chef !!! 

2) Le laqué-plaqué: Un grand moment dans les annales ! Alors là, nous avons un champion. Il s'enroule autour du crâne (parfois ça fait plusieurs tours) une mêche super longue, entre 30 et 50 centimètres selon les cas, les circonvolutions de la chose donnant des résultats étonnants (détonnants même!), chose qu'il a fait pousser laborieusement pendant des années, hyper laquée pour le poids (ça doit leur coûter un max en laque), ça ressemble à un turban en poil de chameau (ou autre en fonction de la couleur naturelle - si tant est qu'on puisse encore y percevoir une couleur quelconque) posé sur la tête ! Et il faut voir ça lorsqu'il y a une brusque bourasque de vent !!! Oups ! on dirait un aileron de requin qui se dresse d'un coup...

3) La moumoute: Cas désespéré, il a opté pour la postiche. Tout dépend maintenant de son budget...il y a celles qu'on fait semblant de ne pas voir (exercice très difficile car c'est vraiment trop évident) et les autres. Imagine un vieux filet à provision posé sur le crâne, découpé à la taille de la chose, et recouvert par ce qui pourrait s'appeler des cheveux s'ils n'étaient pas en fil de pêche, le tout tenu par du velcro et largement coloré à coup de teinture (pour ne pas dire peinture) pas chère... A gerber !

Résultat des courses, les mecs arrivent au résultat contraire de ce qu'ils voulaient, à savoir focaliser l'attention de leurs interlocuteurs sur la partie maudite !

Je rigole !!!

A Tchao ! 

Publié dans nipponeries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MISSPOSTICHE 14/05/2005 14:43

et que font ceux qui ont quelques cheveux sur la langue... ils en font des nattes a ramener sur le devant aussi ???

y a qu'un cheveu sur la tête à mathieu 13/02/2005 19:31

encore un qui coupe les cheveux en quatre

pleins de cheveux dans la soupe 31/01/2005 10:02

Tu verras quand t'aurs mon age !!!