35°41'22.17"N - 139°44'28.86"E

Publié le par Frater Maximus ted scrutantis est !

Salut mon canard !

Drôle de titre, hein ! Ouais, c'est sûr que c'est pas le style de mots-clés qui risque d'attirer du monde ici, mais c'est pourtant très pertinent avec le sujet du jour. D'ailleurs, je dois dire que ma fulgurance de pensée m'étonne moi-même ! Je vais commencer à sérieusement penser à présenter ma candidature aux vieux croutons du Quai Conti...

Cela fait plusieurs jours que je me triture les méninges afin de te raconter quelque chose de nouveau. Crois-moi, c'est pas évident ! Oh, bien sûr, j'aurais pu parler encore longuement des sempiternels cerisiers en fleurs et te laisser une fois de plus tout ébaubi à la vue de ce spectacle magnifique ! J'aurais également pu disserter longuement sur le bonheur intense que l'on éprouve à vider canette sur canette, assis sur une pelouse en compagnie de 227 336.76 autres amoureux du houblon fermenté et des pétales roses - j'ai mis une virgule parce que j'imagine que dans la masse, il doit quand même y avoir quelques culs-de-jatte, manchots ou borgnes, voire même des électeurs sarkosystes !
Eh ben non ! Comme j'ai déjà abordé ce sujet par deux fois ici et ici, je ne dix-de-dériserai pas cette année. Aujourd'hui donc, laisse-moi te parler d'un phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur dans la paranoïa générale ambiante: la SECURITE. Bigre ! Ah, mais attention ! Rien à voir avec les mesures fascisantes de nos chers gouvernants, qu'ils soient Français ou Nippons, non, je veux parler de la sécurité des enfants.

Mais qu'est-ce qu'il raconte ? En quoi la lattitude et la longitude ont-elles quelque chose à voir avec les gosses ? Si, si, je sens bien que tu ouvres des yeux énormes de chamelle en chaleur et que tu es presque prêt à me sous estimer et à salir ma réputation de chroniqueur intègre ! Ah, ingrat, tu ne me mérites pas !

Bon, tu sais que les Nippons sont des dingues de technologie et les rois du gadget. Ok, toujours ça de moins à t'expliquer ! Suite à une légère augmentation des crimes à l'encontre de jeunes enfants - en fait, ces crimes, pour odieux qu'ils soient , se comptent sur les doigts d'une seule main...- la société, outrée et choquée a décidé à grand renforts de médiatisation à outrance de faire quelque chose de radical. A défaut d'éradiquer la source du problème, c'est à dire une remise en question totale des fondements de cette société de sur-consommation créant des dingues et des paumés à la chaîne, des petits génies du marketting ont réussi à jouer sur le facteur "peur" en alliant les nouvelles technologies au besoin sécuritaire du peuple. On connaissait le GPS pour la voiture (très utile dans une ville comme Tokyo, beaucoup moins pour St Nicolas de Port), ils ont inventé le GPS pour écolier !

L'idée n'étant évidemment pas que l'écolier puisse se rendre seul à l'école avec sa boussole Star Treck, cela il le fait déjà depuis très longtemps, mais bien au contraire, permettre aux parents anxieux de pouvoir localiser leur rejeton à n'importe quel moment !
Le système est simple, un émetteur GPS est accroché au cartable du gamin. Les parents n'ayant plus qu'à appeler un opérateur téléphonique ou consulter un site internet dédié pour localiser leur gremlin, enfin, le cartable d'icelui...Ben oui, si le moutard se fait enlever, il suffira au ravisseur de se débarrasser du cartable, la police, prévenue, aura tôt fait de retrouver la trace...du cartable ! Efficace, hein !?

Mais c'est sans compter sur l'ingéniosité ardente des Japonais ! Pour remédier à ce léger défaut, et la technologie aidant, il existe désormais des vestes d'uniforme scolaire équipées d'un GPS intégré et doté de surcroît d'un bouton avertisseur qui, lorsqu'il est pressé, prévient immédiatement la compagnie de sécurité SECOM dont un agent casqué se rendra sur les lieux du crime. On espère cependant que ledit agent arrivera assez vite...

Il va sans dire, mais je préfère quand même t'expliquer plus que pas assez, que ces services ont un coût conséquent...Mais que ne dépenserait-on pas pour préserver la vie de nos chères têtes blondes brunes !
Le hic dans cette histoire, c'est que, même si l'idée peut paraître bonne et saine, comme je le disais plus haut (il faut suivre !), les cas sont plutôt rares. C'est donc encore une fois quelques sociétés qui vont s'enrichir ignoblement en jouant sur la peur des parents...Le secteur du "sécuritaire" a encore de beaux jours devant lui !

Moi, ce qui me fait flipper c'est la prolifération des moyens de surveillance. Entre les caméras dans la rue, les délateurs zélés, les puces dans les cartes de crédit, les passeports biométriques et consort, Big Brother est au courant de nos moindres faits et gestes...A quand la puce sous-cutanée obligatoire ?

A Tchao !

Publié dans nipponeries

Commenter cet article

Tony 11/04/2007 13:20

Vive les Nouvelles technologies !Des bracelets électroniques anti-rapt à la maternité de Montfermeil

MONTFERMEIL (AFP) - Les premiers bracelets électroniques ont été posés cette semaine aux chevilles de bébés nés à la maternité de l'hôpital intercommunal de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), première maternité en France à tester ce dispositif anti-enlèvement.
Mis en place mardi, le dispositif choisi par cette maternité de banlieue parisienne qui a connu plusieurs enlèvements de nourrissons ces cinq dernières années a été présenté mercredi à la presse. Il est proposé aux parents, qui peuvent l'accepter ou le refuser. Pour l'hôpital, il s'agit de prévenir les rapts, les échanges de bébés et les sorties non-programmées d'enfants en raison de mésententes familiales. Avec ce bracelet, toute atteinte au bracelet, ou sortie du nourrisson d'un périmètre défini, active une alarme dans le poste de contrôle des soignantes. Il devrait bientôt être relié également au poste de sécurité central de l'hôpital. Gris clair, le bracelet de 12 grammes contient un émetteur d'ondes radio (fréquence de 862 MHz) qui envoie chaque seconde un signal à des capteurs répartis dans tout l'établissement. En plastique, étanche et hypoallergénique, il est fixé en permanence au bébé. La puissance de l'émetteur est de 0,01 milliwatts. "Avec une puissance 2.000 fois moins importante qu'un téléphone portable, ce bracelet est totalement inoffensif", assure Laurent Levasseur, directeur général de Bluelinea, créateur du bracelet. Cette société choisie par la maternité de Montfermeil, 2.100 accouchements par an, a déjà implanté son bracelet ("BlueTag") dans dix pays et 47 établissements. "C'est une réponse simple à un problème sociologique que tout le monde déplore", estime Michel Camus, chef de la maternité de Montfermeil. Ce système représente un investissement de 60.000 euros. Le coût de revient du bracelet, amorti sur 5 ans, est de 8 euros (4 euros hors amortissement). A Montfermeil, deux bébés ont été enlevés en 2002 et 2005 et un troisième a disparu en janvier 2007 dans les bras d'une adolescente accompagnant une jeune mère en consultation. Ce dernier cas n'est pas reconnu comme un kidnapping par l'hôpital, la mère ayant confié son enfant à un personne qu'elle connaissait.

Nicolas 12/04/2007 02:23

Super ! Le traitement précoce de la délinquance ! Comme ça toutes ces futures racailles seront déjà habituées au port du bracelet ! Il est trop fort Sarko !!!

Fredogino 09/04/2007 19:30

Le bracelet électronique pour enfant, bon sang mais c'est bien sûr !

Nicolas 10/04/2007 12:36

Tu veux le proposer à Ségo ?

Zhealy 09/04/2007 12:56

CoucouPour en revenir à Battle Royale, c'est gnan-gnan dans les dialogues, mais c'est terrible de sabrer la société japonaise ainsi!Juste pour montrer combien la structure hiérarchique et tout de même super sévère japonaise est ridicule, et peut mener au ridicule!Ironie, pour cela, excellent film...sinon, c'est vrai que BOF///Autre maîtres de l'ironie: Murakami Haruki et Murakami Ryu, chacun dans leur styles!Bises et Bonne décuvée de Ôhanami

Nicolas 09/04/2007 13:54

faudra que je le loue...par contre, c'est vrai que les Murakami, c'est du décapant, un sanglant aussi, mais très très bons !

Marcel 09/04/2007 10:42

Et Airbus...c'est pas Francais aussi...? On invente plus rien tout seul alors? A part les 35h...

Nicolas 09/04/2007 13:53

ben..pas que français, les casque-à-pointe sont aussi de la partie.Mais nous, on a les plus mauvais candidats de droite de l'histoire ;-)

Aixue 09/04/2007 07:38

Héhéhéhé... sacrés nippons... Enfin, enfermer les enfants reste la meilleure solution pour les garder à l'oeil ! Quoi, heureusement que je n'en ai pas ?!

Nicolas 09/04/2007 08:43

de toute façon, en Chine le problème ne se pose pas, c'est encore 1 enfant par famille, donc, on l'a à l'oeil ! ;-)