Yasukuni

Publié le par Pepe Boyington

Dimanche dernier, j’ai profité de la venue à Tokyo d’un copain du Club qui transitait avec sa famille chez un copain d’ici pour aller, tous ensemble, à Yasukuni. Quid ? Mais si, le sanctuaire shinto où « reposent » les âmes de tous les soldats nippons morts pour leur pays.  

C’est également le lieu qui crée la polémique tous les ans avec les voisins asiatiques. Ben oui, outre les pauvres types qui sont allés se faire zigouillés pour des prunes et pour les chrysanthèmes de la famille impériale, il y a parmi eux 14 criminels de guerre de classe A. La classe A c’est le top 10 des fachos, c’est genre Himmler ou Pol Pot.  

Tous les ans, au grand dam de la Corée et de la Chine, le premier ministre nippon vient se recueillir dans ce sanctuaire, ce qui provoque, tu t’en doutes, des émeutes devant le bidule entre les anti-guerres et les révisionnistes et les CRS locaux.  

C’était donc un beau dimanche, ensoleillé (après les tonnes de flotte qui sont tombées, ça faisait du bien…), nous remontions la grande allée, à l’ombre des cerisiers, chinant tranquillement devant les étalages de camelots vendant leurs brics et leurs brocs. Arrivés à la buvette, nous nous sommes autorisés une pause rafraîchissements bien méritée. Et c’est là que le spectacle a commencé !  

Deux types déguisés en soldat de l’armée impériale…la totale ! la casquette avec le rabat derrière pour se protéger la nuque du soleil, la chemise et le short kaki, les bandes molletières et les godasses. Y en avait même un des deux avec un fusil de l’époque au bout duquel il avait accroché la baïonnette réglementaire…(enfin, si t’as vu « têtes brûlées » à la télé, tu vois le tableau)

 

 

N’importe quoi ! Je sais pas, mais en Europe si tu te trimballes en costumes de la milice vichyssoise ou en waffen ss, tu fais pas 100 mètres avant de te faire lyncher. Ici, nenni ! Les badauts n’y font guère attention, et en tournant la tête, j’ai même pu constater qu’il y avait plein d’autres gonzes avec des bouts de déguisement : qui une casquette par ci, qui un drapeau par là, etc. Y en avait deux, assis à une table en train de regarder des images d’archives du bombardement de Pearl Harbour sur un lecteur DVD portable…  

Le pire, c’est que les deux tarés, étaient accompagnés d’un gamin d’à peine 10 ans, vêtu aussi d’un short kaki et d’une casquette et portant fièrement le drapeau. Encore une victime de la connerie des parents…  

L’apothéose du spectacle est venu au son de la fanfare, euh…enfin, d’un semblant de fanfare car il s’agissait en fait d’un petit groupe de 6 vieux, des vétérans ? des nostalgiques ? essayant vainement de souffler ensemble, harmoniquement, dans leur vieille trompette. Hilarant ! Quand les papys sont passés devant les deux clowns déguisés en boy scout, ces derniers se sont mis au garde à vous puis leur ont emboîter le pas (enfin ils avaient du mal à le garder le pas vu que les vieux étaient plus concentrés sur leur cor de chasse que sur la cadence de la marche…).  

Voilà, j’ai vu une fois de plus le révisionnisme officiel en pleine action ! Ben mon coco, les états unis d’Asie, c’est pas pour demain !  

A Tchao !

Publié dans nipponeries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moyra 24/07/2005 09:27

Quand on pense à ce gamin...il commence mal sa vie avec de tels parents!

wei le + beau!!! 21/07/2005 16:39

Qui a dit que ce serait difficile de voir des gens déguisés en nazis???Parlons du Prince Harry y'a 2 mois....

honorius 13/07/2005 20:18

ouais, pas pour demain

etienne 12/07/2005 16:38

beaucoup de japonais n'acceptent toujours pas la defaite de 45........
alors criminels de guerre japonais????
connais pas...!

yasu ki? 12/07/2005 13:59

c'est vrai qu'ils font pitié les jap quand ils jouent les nationalistes...mais que veux-tu...y'a tellement de pays comme ça! aux chiottes les nations!

c'est dommage en même temps, Yasukuni est un très joli sanctuaire! très apaisant.. on ne dirait pas que tant d'energie néfaste y repose!