Un dimanche tranquille

Publié le par Faut pas déranger

Un dimanche comme les autres dans la capitale nipponne, tout est calme, les centres sont surpeuplés, les vitrines foisonnent de nouveaux produits, les jupes raccourcissent et le temps se réchauffe.

 

 

Pas de quoi fouetter un chat. C’est ce que doivent se dire les médias pour qui le reste du monde n’existe que lorsque quelque chose concernant le Japon arrive. En prenant le métro, j’ai remarqué que les magasines « People » remplissent leurs colonnes avec les nouveautés de la semaine (dernière), à savoir les ragots de ménagères à propos des stars du show biz local, le futur mariage de la princesse trucmuche et les aventures du panda rouge, ou plutôt des pandas rouges des différents zoos du pays…

 

 

Voilà bientôt 10 jours qu’on nous bassine avec cet animal dans tous les journaux télévisés…Ok, c’est très mignon, mais bon ! En fait, tout a commencé quand une de ces charmantes bestioles, sorte de mélange entre un ours et un raton laveur, a décidé de faire le cabot en se mettant debout sur ces pattes arrières…Scoop ! Les journalistes de tout le pays se sont précipités pour filmer l’événement, pas naturel au dire des spécialistes. Serait-on en train d’assister à une mutation du genre ?

 

 

Je me demande à quel point tout cela n’a pas été subventionné par les zoos, afin d’augmenter le nombre d’entrées…En tout cas, ça marche ! Des records d’affluence devant la fosse de la malheureuse bestiole, des couinements de satisfaction, des rafales de flashs dès que la peluche se mettait debout !

 

 

Dans la semaine suivant ce miracle darwinien, d’autres zoos ont également fait savoir que leur bestiole aussi se mettait debout. Rebelote, affluence record et concerts de gloussements de satisfaction.

 

 

Pauvre bête ! A la fin de la semaine, l’animal, trop stressé par ce cirque, retombait dans son état antérieur, et arpentait son enclos d’un côté à l’autre, sans arrêt !

 

 

Je crois que je vais prévenir Brigitte !

 

 

A Tchao !

Publié dans nipponeries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article