Pas de panique !

Publié le par Nick Ô lah

Salut ma couille !
Décidément, j'aime bien cette formule ! C'est vrai, c'est affectueux et ça te montre à quel point je tiens à toi car, et la gente masculine m'est acquise, si il y a bien une chose (deux en l'occurence) à laquelle nous sommes attachés, c'est bien les joyeuses !

Comme promis, et pour ne pas te faire trépigner plus longtemps, je m'en vais te narrer céans cette journée du 1er septembre. Pour ta gouverne et pour que tu ne me poses pas de questions stupides d'ici la fin de mon exposé, le premier septembre a été choisi comme date de sensibilisation de l'archipel (qui n'en a pourtant pas besoin, tant est constante la menace tellurique) aux catastrophes naturelles. C'est en effet le 1er septembre 1923 que le Kanto, c'est à dire la région du Grand Tokyo (Tokyo-Yokohama-Saitama et alentour), fut détruite par un tremblement de terre. 130 000 morts ! La ville rasée. Forcément, ça calme...
Depuis cette époque, chaque année, le premier septembre est le jour de la mise au point. Le gouvernement de Tokyo effectue des exercices simulants un gros séisme afin d'évaluer et d'améliorer la réactivité des secours. Tout le monde est mis à contribution: la police, les pompiers, l'armée, les associations de volontaires, etc.
Chaque année aussi, les ambassades et organisations internationales sont invitées à assister aux exercices. Cette année, c'est bibi qui s'est fait unilatéralement désigné volontaire d'office...

Bon, à la limite, ça ne me gênait pas outre mesure, j'anticipais une de ces belles journées ensoleillées de septembre, au vert, loin des piles de dossiers à traiter au boulot...Du moins, c'était comme ça que ça c'était passé la première fois que j'avais assisté au spectacle...malheureusement, la météo qui était pourtant au beau-fixe toute la semaine a voulu donner raison au proverbe japonais qui dit qu'un ciel d'automne est aussi changeant qu'un coeur de femme...Bref, il a plu ! Des cordes, des hallebardes, comme vache qui pisse et j'en passe et des meilleures !

Me voilà donc arrivé au point de rendez-vous, tout de suite pris en charge par un des fonctionnaire de la ville qui me refile un badge et un appareil de traduction simultanée et parqué ensuite avec les autres collègues d'autres ambassades.
A l'heure précise indiquée sur le programme envoyé auparavant (ça, pour l'organisation, ils sont forts les nippons !), nous voilà partis, guidé par plusieurs type de TMG (Tokyo Metropolitan Government) habillés dans un ravissant ensemble gris avec des bandes vertes, deux ou trois devant pour guider, quelques uns de chaque côtés et deux ou trois pour fermer la marche. A vrai dire, ça faisait un peu voyage scolaire ou troupeau conduit par des cowboys, au choix...

Première étape, à l'endroit du rendez-vous, à l'extérieur...pour assister, en principe, à quelques exercices de sauvetage: descente en rappel d'un immeuble, déblocage d'un ascenceur. Je dis en principe car ça a finalement été annulé à cause du temps...Ok, donc, premier point, il ne vaut mieux pas que le Big One ait lieu par temps de pluie...


Dehors,il y avait foule ! Toutes les catégories professionelles impliquées étaient là !


Les pompiers
Les bidasses
et les pré-vieilles !

Je te jure que j'ai du mérite quand même, c'est que ce n'est pas forcément évident  de prendre des photos en tenant son parapluie dans une main...
Bon, donc, météo oblige, pas de démonstration ! Nos Gentils Organisateurs nous ont donc menés au bus qui devait nous transporter jusqu'à l'étape suivante. Entre temps, les camaraderies commençaient à s'établir et j'ai pu constater que l'amitié palestino-syrienne n'existait pas seulement au Liban. Les deux diplomates des pays susnommés ne se sont pas quittés d'une semelle pendant toute la journée !!!
Le deuxième site, outre le fait qu'il nous a permis de vidanger nos vessies, nous a montré le côté logistique de l'après-catastrophe. Il y avait des tentes de distribution de nourriture - on était censés pouvoir y goûter, mais dès qu'il s'agit de bouffe, gratuite qui plus est, il y avait une horde de vieilles qui faisaient le pied de grue et qui ont vidé les stocks avant qu'on arrive ! - des stands de démonstration de filtrage d'eau, etc. Bon, on avait déjà tellement froid et faim qu'on s'est tous précipités vers la tente prévue à notre effet où nous attendaient des sandwiches.

Ce que j'ai retenu de ce site, c'est qu'il y a une police montée au Japon...

et, plus marrant, c'est que notre G.O. leader était Laurent Fabius himself !
Inouï non ?

Restaurés (si peu...) on nous a alors mené sur le troisième et dernier site de la superproduction du jour, d'où, nous a-t'on dit, nous assisterions à des vraies simulations ! Et, honneur suprême, nous aurions même le privilège d'apercevoir le Lion du Kanto, Koizumi en personne ! Waouh ...! Il est content le public !
Arrivée donc sur le site, Coppola devait faire la mise en scène, on aurait dit un remake d'Apocalypse Now. Un bordel !!!! Tiens, regarde !


Impressionant hein ? Encore des uniformes de toutes les couleurs, des volontaires, en veux-tu en voilà, des hélicoptères, des bateaux, etc. L'armée avait fait un pont flottant sur lequel chaque unité défilait. Là, au moins, je pouvais constater de visu comment étaient utilisés mes impôts...
Le spectacle s'est terminé par un grand concours très macho où toutes les unités de pompiers ont joué à: "C'est moi qui est la plus grosse et qui vais le plus loin !"


En tout cas, je dois dire que c'était la seule partie interressante de cette journée...On a pu apercevoir le père Koizumi sous sa casquette, assez loin de nous et légèrement caché par la forêt de parapluies interposés entre lui et nous...
Direction le bus, il était temps, on commençait vraiment à crever de froid...et direction le point de départ où les G.O. nous ont relâchés !

J'ai quand même sympathisé avec une jeune Serbe sympa, dont l'échancrure du décolleté m'a laissé admirer des reliefs balkaniques très sympathiques. Sans me parler de la blénoragie de sa grand-mère, elle m'a quand même fait part de ses troubles urinaires, la pauvrette souffrant d'une petite infection indélicate.

Voilà, tu vois, on s'amuse ! En tout cas, j'espère vraiment qu'il n'y aura pas de Big One un jour de pluie !

A Tchao !

Publié dans nipponeries

Commenter cet article

Ujenny 14/09/2006 10:11

oooh..... C'est dommage ca!!
En tout cas amuse-toi  bien à Bruxelles!! Quel pays merveilleux la Belgique: la bière pas chère, le chocolat trop bon, les succulentes moules-frites. Ca doit surement être ca, le paradis...

Carla :0010: 11/09/2006 17:09

Kikou, Comment ça va ? Et le week end bien ? Le mien fut calme, je me suis reposée. Je te souhaite une super semaine. Gros bisous et a demain.  Sinon, pour repondre a ton com, bah ouais c'est pas sympa, mince alors, mm avec le "bec" qui pu pas grave, je ferais le sacrifice. :-)) 

semiramis 10/09/2006 22:35

Je vois dans mon marc de café n, que tu vas nous éditer un nouvel article demain ;-D

Nicolas 11/09/2006 02:11

Ton marc devait être trop léger...rien à dire aujourd'hui sur le 11 septembre. Je vais faire quelque chose mardi ou mercredi, sur un tout autre sujet ;-)

Renée et Christian:0027: 10/09/2006 18:33

Fredo est remonté, y a de quoi, tu as parlé des joyeuses, et en ce moment les siennes sont en pleine activité si on lit son dernier rapport (hi hi hi) mais toi cher Niqqi, tu n'a pas non plus les yeux mal placé non ?. Quelle bande vous faite vous me faite bien rire, et j'aime ça, le sais tu ????Donc les vieilles font la queue aussi chez vous, chez nous elles viennent même avec des sac poubelles de petites tailles qu'elles cachent dans leur poche, et quand elles repartent tu as l'impression de voir bibendhomme. SI SI je t'assure.Enfin bref tu as quand même bien rigolé au dépends de tous ces braves gens, autre pays autres moeurs.Bonne soirée, grosses bises marseillaises.Mamiekéké et son Cricri d'amour.

Nicolas 11/09/2006 02:09

Des fois, je me dis que je devrais faire un blog qui traite de la France telle que je la perçois d'ici...Gros bisous et vive l'OM !

Fredogino 10/09/2006 18:20

mon pépère, c'était du vrai bonheur d'homme pas complètement heureux mais qui espère l'être, alors...

Nicolas 11/09/2006 02:08

Ahmdullah !