Bungy

Publié le par Nicolas

Salut !

J'ai posté quelques photos prises pendant mon dernier voyage en famille en Nouvelle Zélande. Z'avez vu ? Je dois également rendre à César ce qui appartient à César, certaines photos ne sont pas de moi...La jolie jeune fille sur quelques photos c'est de moi ! c'est Emilie.

Alors, pour tous ceux qui ne sont jamais allé en Nouvelle Zélande mais qui ont vu la trilogie "The Lord of the Rings", eh ben c'est ça ! On est vraiment en plein dans le film partout, tout le temps. C'est beau, c'est pur, c'est presque vide (j'ai dû croiser 100 voitures à tout casser pendant 3 semaines sur les routes de l'île du sud - je ne compte pas of course, les arrêts dans les villes).

Tu tournes la tête, c'est une carte postale ! Moi, la prochaine vie je veux me réincarner en mouton et vivre là-bas !

Les gens sont très sympas, beaucoup plus "civilisés" que ces fous d'Australiens -bande de sauvages issus de forçats - très British, des beaux jardins, l'accent d'Edimburg ou du Sussex. Des fans de sport et les meilleurs joueurs de rugby du monde. Pour les fans de sensations, il y a des tas de choses à faire, mais ce que je recommande par dessus tout (c'est le cas de le dire...) c'est de faire du "bungy jump". Ca te dit pas ? Te balancer dans le vide avec seulement un gros élastique attaché aux pieds ? Allez ! Moi qui te cause, je suis sujet au vertige, pour te situer, la dernière fois que je suis monté sur la Tour Eiffel, je suis resté paralysé de peur au milieu de la plateforme du 1er étage...Pas question d'aller au bord! Eh ben, néanmoins, je suis un accros du bungy !

J'ai découvert ça pendant des vacances à Surfer Paradise, en Australie, il y avait une espèce de fête foraine et l'une des attractions était un saut du haut d'une grue. Pas très, très haut, je dirais 20 ou 25 mètres. 3-2-1 Bungy ! Veni vidi vici !

L'année suivante, rebelotte, en Nouvelle Zélande cette fois, à Taupo, dans l'île du nord, 47 mètres à flanc de falaise ! 3-2-1 Bungy ! Re !

Et cette fois, l'apothéose, direction Queenstown, paradis des sensations, 134 mètres ! Si, si, j'ai bien dit 134 mètres. 8 secondes jusqu'à l'extension complète de l'élastique. Wouah !

Tout ça pour dire, que depuis que je saute, mon vertige à tendance à se dissiper royalement ! Le bonheur ! Et pour ceux qui se diraient que ça doit être l'effet de ce dont je parlais dans l'article précédent, eh bien laissez moi vous dire que vous vous mettez le doigt dans l'oeil ! Rien, nenni, wallouh ! à jeûn !

Allez les copains, à la prochaine ! 

Publié dans Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SUZUKI SAN 14/05/2005 12:02

eh bien, notre bebel des familles n a plus qu a bien se tenir ! toi aussi tu fais des trucs de ouf sans doublure !...
si je ne savais pas que tu etais fêlé, cette fois-ci, j en ai la certitude !!!