Grosse fatigue !

Publié le par Nicolas, très las !!!

Je ne sais pas si c’est la crise de la quarantaine qui vient me turlupiner le fond de l’hypothalamus (regarde dans le Larousse, c’est entre « hypothalamique » et « hypothécable ») ou si c’est à cause des improductifs petits dictateurs ridicules du bureau qui me tapent sur le système, ou bien si c’est la combinaison des deux, mais je commence sérieusement à en avoir raz la glotte, moi ! Rajoute à cela la pression exercée par la nécessité (auto imposée, j’en conviens…) de pondre mon article hebdomadaire pour que tu puisses te décrisper les zygomatiques mis à mal par une semaine de métro-boulot-dodo pénible et pluvieuse, et tu pourras imaginer où j’en suis et ce que je ressens quand je vois certains commentaires… !
 
D’abord, mettons les choses au point ! Si tu n’aimes pas ce que tu lis, la porte est ouverte et il te suffit de cliquer sur la petite croix, tout en haut, à droite de ton écran pour sortir. Ensuite, et pour la dernière fois, je répète que j’aime le Japon ! C’est d’ailleurs pour cela que je me permets de critiquer de temps en temps car, comme dit le dicton : « Qui aime bien, châtie bien ». Le ton que j’ai choisi depuis le début de ce blog est celui du cynisme (on ne se refait pas, Français je suis, Français je demeure !), de l’ironie et de la caricature. Mon but n’est pas de faire un journal de voyage à la façon de Céline en Chine (dont je respecte le travail et salue au passage) ou de tant d’autres blogs, décrivant les curiosités touristiques locales, mais bien au contraire, de pointer ce qui ne figure pas dans les guides ; de montrer un pays avec ses qualités (et il en a beaucoup) et ses travers. Après 13 ans dans un pays, on peut affirmer sans prétention connaître un minimum le sujet !
A dire vrai, je maîtrise certainement mieux ce pays, et particulièrement sa capitale, que mon pays d’origine. Ma France a presque 20 ans de retard par rapport à la réalité ; j’ai quitté l’Hexagone en 1989 et je n’y remets les pieds que sporadiquement, une fois tous les deux ans, et brièvement, juste le temps de constater que, décidément, on vit bien mieux ailleurs, mais ce n’est pas le sujet…
 
Alors, au lieu de balancer n’importe quoi et prétendre que j’écris des conneries, que je ne connais pas mon sujet et autres foutaises du même genre, précise plutôt où je fais erreur ! Au moins, ça aura le mérite d’être constructif. Je ne suis pas contre la critique si elle s’avère utile et fait avancer le schmilblick.

Bon, reste le problème du style…Là, je ne sais pas quoi dire…je constate moi-même que mon écriture a évolué au fil des articles, pour le mieux, ou pas, c’est à toi de juger. Pour ma part, j’essaye de faire de mon mieux, à chaque fois, et c’est pas toujours facile ! Ce n’est pas non plus évident de pouvoir satisfaire tout le monde tout le temps ; en regardant les statistiques de fréquentation (elles vont bien merci, bonjour aux tiennes !), en constante hausse, j’avoue que j’ai des fois du mal à rester zen…je dois faire des efforts pour me rappeler que ce blog c’est mon blog, c’est d’abord et avant tout pour moi que j’écris. Je ne suis pas payé pour le faire, donc je ne vois pas pourquoi je stresserais. Et pourtant… ! C’est que je les sens, moi, les centaines de paires d’yeux libidineux qui attendent le prochain article ! Tu parles d’une épée de Damoclès !
 
Alors, pour conclure : Merde ! Si tu n’aimes pas, va chier ! Passe sur un autre blog et fout moi la paix !
 
Pour les autres, public chéri, mon Amour, je t’aime et je continuerai à faire de mon mieux, continue à être indulgent s’il y a des fautes d’orthographe ici ou là, et merci de ta fidélité !
 

A Tchao !

Publié dans Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexia 16/05/2006 10:47

Moi aussi Je t'Aime mon Nico ! Oh la la ....
Je suis fatiguee, j'ai l'impression d'avoir 100 ans. C'est surement la crise des 27 ans. Je viens de les avoir, j'ai mal au Cul (Rien a voir non ?)
Le blog, on se sent tous obliger de le poursuivre et d'ecrire meme quand il se passe rien.  C'est que les lecteurs nous relancent, c'est bizarre tout ca. 
Te connaissant pas, je t'imagine quand meme bien avec tous ces japs qui te posent tous ces memes questions chiantes. 
1) You speak so well Japanese ! Why ? Parce que si je parle pas ta langue, comment on va communiquer ??? Je connais pas la langue des sours et muets fallait bien que je me mette au jap, cretin.
2) How long have you been living here ?  107 ans
3) Do you like Japan ? No I don't like it, fuck it, that's why i am here for 13 years, BECAUSE I DON'T LIKE TO LIVE HERE, ASSHOLE !
Les gens se rendent pas compte a quel point ils peuvent nous saouler avec leur questions connes.  Apres on se plaint qu on est associable.
Moi je pose jamais de questions, car j en ai rien a cirer des reponses.  Tout ce qui m'interesse chez les autres humains, c'es de boire un coup et rigoler. Le reste je m'ENFOUS ! 
Vive le cote du Rhone. Enfin moi je suis plutot CAHORS.
Boujoux Chez Toi
A
 

Josée 08/05/2006 22:12

Ben alors ? Ce fut vraiment grave il me semble. Je n'ai pas senti la quarantaine c'est peut être réservé aux hommes? Les petits chefs j'ai connu ça agrrr il faut faire le sous-marin mais on n'y parvient pas toujours. En tous les cas je sais où je me place par rapport à toi Nico : continue à conserver ta personnalité c'est ce qui fait ta valeur et ta force, garde les bonnes choses pour toi si les autres ne sont pas capables d'apprécier.
Bien amicalement  Josée

Flo 02/05/2006 08:32

Ben non, moi j'aime et je trouve ton blog extrêmement intéressant :)
Bref, continue, et ne t'arrête pas.
Courage ! :)

fleurdelotus 02/05/2006 01:44

Tu vois Nico, moi , le Japon, c'est pas ce qui m'a attirée sur ton blog. C'est pas ce qui fait que je le visite régulièrement non plus. Non. Ce qui me fait revenir, c'est toi. Alors fais-nous le plaisir de pas te laisser décourager par des cons !

:0007: Youk 02/05/2006 01:43