Debilus Profondis...

Publié le par Nicolas

Mardi dernier, je me suis retrouvé devant la télé à regarder une niaserie japonaise...L'absorption dans la journée de plusieurs cafés serrés m'avait en effet contraint à rester sur le canapé plutôt qu'à flirter avec Morphée.

En bon mollusque téléspectateur, je zappais allégrement jusqu'à ce que je sois happé par une publicité redondante vantant les mérites du feuilleton de la soirée, intitulé "Sengoku Jietai". Pour ceux qui pensent encore malgré tous mes efforts qu'on parle chinois au Japon, ce titre ne veut rien dire, pour les autres, ceux qui ont quelques notions de langue et de culture locale, c'est un jeu de mot; "Sengoku Jidai" (et non plus Jietai), c'est le terme utilisé pour parler du Japon féodal d'avant le shogunat des Tokugawa. Littéralement, ça veut dire: "L'époque des mille pays".

En gros, cela correspond à notre Moyen Âge, lorsque les différents barons provinciaux guerroyaient les uns contre les autres, dans leurs belles armures étincelantes (oui, mais si on danse ?) et essayaient à tour de rôle de se piquer leurs fiefs respectifs...Jietai, par contre, fait référence à l'armée moderne nippone, nom en usage depuis la grande baffe de 1945 et qui a remplacé celui, honni dans la région, d'armée impériale. Tu vois donc l'antagonisme anachronique des deux locutions lorsqu'elles sont utilisées ensembles (Waouh ! mais c'est que je cause super bien la France moi !).

L'histoire ? Simplissime...un bataillon (là, par contre, je ne suis pas très fort en terminologie militaire, mon expérience de la Grande Muette n'ayant duré que le temps de me faire réformer P4) de soldats, en manoeuvres près du Fuji se retrouve soudain transporté 400 ans en arrière, hommes et matériel compris (hélicoptère, motos, char, etc.) à la veille de la bataille de Sekigahara qui vit la victoire de Ieyasu Tokugawa et le début de l'unification du Japon.

Emmenés par leur jeune et charismatique leader, le beau Solimachi, les bidasses, pas si surpris que ça au demeurant de se retrouver dans un autre temps, commencent rapidement à faire amis-amis avec les villageois (et les villageoises aussi les coquins...) du crû, mais doivent aussi faire face à l'animosité des généraux des deux camps qui s'affrontent et qui verraient bien, on les comprend, avoir ces drôles de machines dans leurs lignes et non pas dans celles d'en face.

D'intrigues en amitiés, en meurtres et en romances, l'histoire peine à se dérouler et une bonne bataille rangée entre samouraïs suicidaires contre mitrailleuse trépidante vient annoncer la fin de cette première partie (parce qu'ils ont poussé le vice jusqu'à faire ça en plusieurs parties...), sans oublier quand même de finir en beauté par l'assassinat par un bidasse revanchard de Ieyasu en personne ! Alors là, je dis: Stoooooop ! Non mais de qui se moque-t'on ? C'est du n'importe quoi là !

Hein ? Quoi ? Pourquoi j'ai regardé si c'était tellement con ? Eh ben d'abord parce qu'il n'y avait rien d'autre et ensuite pour pouvoir te le raconter crétin ! Alors, hein, mollo là ! Déjà que j'apréhende le moment où tu vas me demander de te raconter la suite...

Enfin, tout ça pour dire que, même si je ne m'attendais pas à un chef-d'oeuvre, j'ai été vachement déçu par le script...ils auraient quand même pu faire un petit effort...D'autant plus que lorsqu'on sait de quoi sont capables les Japonais en matière de cinéma, là, c'est vraiment en dessous de tout ! On est vraiment à des années lumières du cinéma de Kitano ou même de "Shall we dance", film repris par les oneagains qui en ont fait un truc insipide malgré le cul le talent de Jennifer Lopez....Rien à voir donc avec des merveilles comme "Unagi" ou "Nobody Knows"...Mais bon, on ne peut pas réussir à chaque coup, et je suis certain que cette série a plu à des millions de mous du bulbe Japonais qui attendent avec impatience la suite...

Sic Transit Gloria Mundi !

A Tchao !

Publié dans nipponeries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pchan 14/02/2006 08:13

Et encore, estime toi heureux de n'avoir eu à subir que 2 épisodes!! Ca aurait pû être plus long...Un long métrage est sorti en 2003 sur le même thème (sûrement aussi mauvais). Ce genre de "drama" me renforce dans l'appréciation qu'on peut avoir sur le jeu des pseudos "acteurs" japonais=NUL

:0007: Youk 13/02/2006 20:37

Finalement, tu viens de me donner une idée...

:0007: Youk 13/02/2006 20:36

le problème, c'est que si je mets "jeux", je dois aussi mettre "géo", "histoire", "vins", "gastronomie"...

:0007: Youk 13/02/2006 20:35

Super la vache !

:0007: Youk 13/02/2006 20:34

Môssieu n'arrête pas se plaindre que ma barre de menu beugue. Il est le seul d'ailleurs. Alors rien que pour lui, je fais un nouveau menu et Môssieu n'est encore pas content !
Ah ! Les vieux !
Amicalement.