La Foire du Trône

Publié le par Louis XXVII

Alea Jacta Est ! La Commission spéciale, nommée directement par le Premier Ministre pour plancher sur le sujet aux frais des contribuables, dont je fais partie, a enfin rendu son verdict : Une femme peut succéder à l’empereur ! Ah mais c’est que c’était une question brûlante ça Madame ! Étant donné qu’après le prince héritier, il n’y a pas de mâles, même dans la lignée moins directe, la question était importante.

Voilà ! Donc la petite Aiko, qui est à la maternelle, pourra représenter fièrement le trône des chrysanthèmes. La loi salique locale va donc être amendée, ainsi en ont décidé les sages…J’te jure, il y en a qui n’ont vraiment rien d’autre à faire !

Remarque, ça devait être compliqué car il y avait aussi quelques fins-de-race qui étaient contre l’idée…ben tiens, des fois que leur tour vienne !

Pourtant, ce ne sera pas une première, le Japon ayant déjà eu huit impératrices, la dernière a abdiqué en 1771 ! La famille impériale descendrait même directement de la déesse du soleil, Amaterasu. Tu vois donc que les filles sont importantes et que ces machos nous les brisent un peu ! Là où ça se gâte, c’est qu’aucune des huit impératrices n’a produit d’héritiers, la couronne a donc été transférée au premier mâle impérial qui passait par là, du moins jusqu’à maintenant, mais comme il n’y a plus de zigounettes disponibles, alors on est obligé de prendre un pilou pilou !

Et puis c’est sans compter l’impact budgétaire que ce changement entraînera. Par exemple le frère du Prince héritier, un autre dégénéré qui se la ramène toujours mal à propos (ah ! les ravages de la consanguinité !) le prince Akishino, reçoit une enveloppe annuelle d’environ 52 millions de yens ; sa femme quant à elle ne reçoit que 25 millions ! Et leur deux gamines, 3.1 millions chacune (ça fait quand même beaucoup pour s’acheter des carambars…). Mais voilà, dès que la Constitution sera révisée, l’aînée des deux gamines deviendra potentiellement héritière du trône, ce qui fait qu’elle recevra la même chose que son papa, son futur mari, la moitié et leurs enfants par contre, devenant à leur tour intrônisables passeront de 3.1 millions à 12 millions ! Ça fait toujours très cher de la pâte à modeler !!!

Une série de bonnes nouvelles donc pour la maison impériale, qui, après avoir réussi à caser le thon, euh…la princesse Sayako, avec un hareng (on attend la première sardine !), roturier qui plus est, mais on ne va pas faire les difficiles, hein ? Déjà, que quelqu’un en ait voulu, ça tient du miracle, mais qu’il l’épouse en plus ! Après ce mariage donc, la crise monarchique est démantelée ! Ouf !

Il y a certains mécréants qui ont osé dire que ces changements pourraient avoir des répercussions néfastes sur l’opinion publique et que les citoyens japonais pourraient remettre en question l’utilité de l’empereur et de sa famille ! Oh les vilains ! Mais bien sûr qu’elle est utile la famille impériale ! Il n’y a qu’à regarder tout ce que font les uns et les autres pour s’en rendre compte :

1) L’Empereur et Madame: il nomme le Premier Ministre et le Chef de la Cour Suprême, approuve la nomination du gouvernement et de quelques autres officiels hauts gradés, il promulgue (oh, c’est pas beau comme verbe ça…ça ressemble à remugle, beurk !) les lois et les traités, reçoit les lettres de créances des ambassadeurs étrangers et distribue les médailles. A part ça, il se ballade avec sa moitié un peu partout au Japon, allant serrer les paluches de la plèbe et de quelques lépreux, ou bien il va assister à des mariages et des enterrements des quelques têtes couronnées qui restent de part le monde. Ah ! Et puis très important, sa révérence est un passionné d’histoire ! C’est sûr qu’avec le père qu’il avait, il est servi…

2) Le Prince héritier et sa playmate: Ils participent à diverses cérémonies officielles comme celles du Nouvel An ou de la Garden Party annuelle, ils vont picorer dans les buffets lors de réceptions en l’honneur d’hôtes étrangers, pour ne pas perdre le contact avec la réalité, ils vont visiter quelques musées ou exhibitions, reçoivent les ambassadeurs nippons qui partent en poste à l’étranger et vont serrer la pince aux ambassadeurs étrangers qui quittent le Japon.

3) Les autres: En gros ils font plus ou moins la même chose que les précédents quand ceux-ci se font porter pâles…

Si tu veux plus de détails, je te conseille d’aller faire un tour ici

Et il y a encore des malotrus pour dire qu’ils seraient inutiles…!

Allez, à Tchao et puis ça ira, ça ira !

Publié dans nipponeries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Youk 06/12/2005 15:09

Là, je dis "bouh" !!

Semiramis 03/12/2005 10:33

Je suis allée chez le medecin la semaine dernière et dans la salle d'attente j'ai tenté de trompé l'ennui avec un magasine style point de vue image du monde qui parlait justement des zozos couronnées.
Je préfère 100 000 fois mieux ta vison à toi , elle est plus rock'en roll.

KCA 03/12/2005 05:05

bon, et comment ils se font payes les mecs qui portent la couronne?

03/12/2005 05:53

Avec mes impôts....Arghhhh !

Elfyr 02/12/2005 18:08

T es dur avec sayako enfin non finalement t es réaliste :p

Jean 01/12/2005 18:39

Je partage votre point de vue !!
Ici , en europe ,quand je vois à quel point la population se passionne pour ces histoires de rois ou de princesses , je me dis que l'école a échoué dans son objectif d'ouvrir les esprits !